Nosferatu oder eine Symphonie des Grauenes / Murnau (1922)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nosferatu oder eine Symphonie des Grauenes / Murnau (1922)

Message par Severed le Lun 12 Oct - 17:35

Nosferatu oder eine Symphonie des Grauenes


Traduit en France par Nosferatu le Vampire.
Signification originale : Nosferatu, une symphonie de la terreur.
Il s'agit d'un film muet allemand de 1922, réalisé par Friedrich W. Murnau.

Adaptation non déclarée du roman Dracula de Bram Stoker, Nosferatu fait partie des plus beaux films du cinéma muet et l'une des représentations la plus connue du vampire.

Vu 80 ans plus tard, le film conserve toute son intensité et reste fascinant, presque envoutant. La perfection des images et des éclairages de Murnau est évidente et certaines scènes restent gravées à jamais dans les mémoires, à commencer par la sinistre et effroyable silhouette de Nosferatu.

A l’époque, le film eut un grand succès auprès des surréalistes en Allemagne et en France. En revanche, le public anglais et américain le trouvèrent un peu ridicule.

Note* : La version récente de Nosferatu (appelée “Kino international edition”, disponible actuellement en DVD) est une version restorée par L’immagine Ritrovata de Bologne. L’image a été très légèrement recadrée, la vitesse ajustée, la définition améliorée et le noir et blanc a été sensiblement coloré en bistre ou en bleu selon les indications de l’époque.






Synopsis du film :

En 1838 Thomas Hutter, un jeune clerc d'agent immobilier doit partir en Transylvanie afin de vendre une propriété au Comte Orlok qui désire avoir une résidence dans la ville.
Après un long périple, le jeune homme est accueilli au sein d'un sinistre château par le comte. Durant la transaction, Orlok aperçoit une miniature d'Ellen, épouse de Hutter, qui le fascine et décide d'acquérir le bâtiment — proche de la maison du couple — qui lui est proposé. Hutter, hôte du comte, ne tardera pas à découvrir la véritable nature du Comte...



L'aspect expressionniste du film:

Murnau choisit de le tourner en grande partie en extérieurs et en décors naturel, ce qui mettra d'autant plus en avant l'effet confiné des intérieurs : prison, château, asile, cale du bateau.

Les différentes disparitions et apparitions du vampire, les mouvements accélérés du serviteur du comte, ceux plus saccadés de la diligence, donnent au film une dimension surnaturelle.
Mais l'étrange tient surtout à l'utilisation de l'image en négatif qui noircit le ciel et blanchit le paysage.

Casting:


Max Schreck ... Graf Orlok
Gustav von Wangenheim ... Hutter (as Gustav v. Wangenheim)
Greta Schröder ... Ellen Hutter, seine Frau (as Greta Schroeder)
Alexander Granach ... Knock, ein Häusermakler
Georg H. Schnell ... Westenra - Hutters Freund (as G.H. Schnell)
Ruth Landshoff ... Lucy, Westenras Frau
John Gottowt ... Professor Bulwer, ein Paracelsianer
Gustav Botz ... Professor Sievers - der Stadtarzt
Max Nemetz ... Käpitän der Demeter
Wolfgang Heinz ... Matrose 1
Albert Venohr ... Matrose 2
Eric van Viele ... Matrose 3


* source : http://films.blog.lemonde.fr/2005/06/14/2005_06_nosferatu/
avatar
Severed
Admin
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 35
Localisation : banlieue de Stockolm

Voir le profil de l'utilisateur http://fangtasya.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum